MJD'Home

Immobilier, Bricolage, Maison

Comment calculer la rentabilité locative d’un bien ?

Comment calculer la rentabilité locative d’un bien ?

Pour un meilleur investissement dans l’immobilier, il est important pour le futur propriétaire de prendre quelques dispositions et de respecter certaines règles de base. Il s’agira par exemple de sélectionner le secteur géographique du bien, de souscrire à une garantie, mais aussi de calculer la rentabilité locative. La détermination de cette dernière est essentielle pour juger de la pertinence ou non de l’investissement à effectuer.

Qu’est-ce que la rentabilité locative d’un bien ?

La rentabilité locative d’un bien est un ratio déterminé à partir des revenus issus des paiements de loyers et du montant investi à l’acquisition de la propriété. En d’autres termes, il s’agit d’un indicateur qui mesure le revenu brut d’un bien immobilier en location par rapport à son coût d’achat. C’est également un indice très pertinent dont le calcul permet au futur propriétaire de connaître les bénéfices relatifs à son acquisition.

La rentabilité locative prend également en compte les différentes charges et les frais afférents à la concession pour donner le profit net. Elle peut aussi servir comme critère de choix entre plusieurs options de résidence immobilière. En outre, le rendement locatif est une donnée qui s’inscrit dans toute stratégie d’investissement immobilier. Il peut être déterminé aussi bien en amont du projet d’investissement qu’après l’achat du bien.

Détermination de la rentabilité locative d’un bien

Le calcul de la rentabilité locative d’un bien immobilier est une opération simple qui ne nécessite pas l’assistance d’un expert. Toutefois, pour y arriver, l’investisseur doit disposer de quelques informations essentielles sur la propriété immobilière.

Le rendement locatif brut

La rentabilité locative brute s’obtient en divisant la somme totale des loyers annuels par le prix d’acquisition du logement. Le résultat obtenu sera ensuite multiplié par 100 pour obtenir le rendement locatif en pourcentage.

Par ailleurs, le coût d’acquisition du bien immobilier inclut non seulement les frais d’achat de la concession, mais aussi les taxes payées à l’achat. De plus, pour déterminer une rentabilité juste d’un immobilier, il faudrait inclure dans le calcul les charges et les taxes à solder par le propriétaire.

Le rendement locatif net

Le rendement locatif net est une forme de calcul qui donne un taux différent, mais précis et proche de la rentabilité réelle du bien. Il se détermine en faisant la somme des montants des loyers annuels, de laquelle il faut soustraire les charges locatives. Il faudra par la suite diviser le résultat obtenu par le coût d’acquisition du bien immobilier, puis multiplier le produit final par 100.

Les charges locatives sont essentiellement les impôts, les frais de copropriété, la taxe foncière, les assurances et les coûts de gestion immobilière. Il est important en tant que propriétaire de recenser toutes ces données afin de déterminer la rentabilité locative.

Le rendement locatif net-net

Le calcul de la rentabilité locative nette-nette est aussi envisageable pour les investisseurs qui désirent avoir une valeur beaucoup plus précise. Il inclut le renseignement de l’imposition relatif aux revenus fonciers (les loyers) qui est une valeur essentielle qu’il faudrait considérer en voulant investir dans l’immobilier.

La détermination du rendement locatif net-net dépend du régime des revenus fonciers, mais aussi du type d’imposition auquel est soumis le logement. Il peut s’agir du micro réel, de l’imposition réelle ou encore du micro BIC. Cela inclut également les dispositifs fiscaux dont bénéficie le propriétaire en faisant son investissement sur la base de la loi Pinel ou d’autres dispositions légales. Il en est de même pour les frais de vacances locatives et les coûts d’épargne de sécurité pour les périodes sans locataires.

Ainsi, la rentabilité locative nette-nette se détermine en faisant dans un premier temps la somme des montants des loyers annuels pendant l’occupation du logement. Il faudra ensuite soustraire les charges locatives et les impôts sur revenus, puis diviser le résultat obtenu par le coût d’achat du bien. Pour trouver la valeur de la rentabilité en pourcentage, il suffira de multiplier le résultat final par 100.

Que faire après le calcul de la rentabilité locative d’un bien ?

Après avoir déterminé par soi-même ou par le biais des simulateurs en ligne la rentabilité locative, il faudra effectuer une analyse du résultat obtenu. Il s’agira essentiellement de déterminer les perspectives de la zone d’investissement et d’estimer le coût des biens immobiliers similaires. Le résultat de la rentabilité locative peut conduire à baisser considérablement le prix d’acquisition du bien et à négocier facilement. Il s’agit ainsi d’un point d’avance sur le vendeur qui pourrait servir à conclure une meilleure offre.

Par ailleurs, il est également important de faire un meilleur choix de locataires pour que les estimations soient vérifiables. Faire recours à un notaire est aussi une meilleure solution pour un investissement immobilier rentable. Dans le cas où la rentabilité locative est déterminée après l’acquisition du bien, il faudra trouver des solutions pour améliorer le résultat. À défaut de hausser le pourcentage obtenu, il peut également être envisageable de céder la propriété avant la chute de son prix.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *