MJD'Home

Immobilier, Bricolage, Maison

Reconversion professionnelle : la libération de soi

Reconversion professionnelle : la libération de soi

De nombreuses personnes pensent à se reconvertir professionnellement. Quelles qu’en soient les raisons, nous vous proposons un petit topo sur la reconversion professionnelle.

Se reconvertir, une mouvance en hausse

Fini le temps où on se traçait une carrière au sein d’une même et seule entreprise jusqu’à sa retraite. Aujourd’hui, travailler ne consiste plus seulement gagner à sa vie financièrement ou à monter en responsabilités hiérarchiques, mais bien à s’épanouir, donner du sens à sa vie, se sentir en adéquation avec ses principes et ses envies. Aussi, aujourd’hui en France de plus en plus de personnes ont entrepris une reconversion professionnelle, et envisagent de prendre le chemin du nouvel emploi davantage en accord avec elles-mêmes.

La pression au travail, les chiffres de productivité à atteindre absolument, la quête de performance pour être meilleur que la concurrence, les horaires décalées, et toutes ces conditions venant distordre l’équilibre vie personnelle/vie professionnelle font plonger les gens dans un cercle vicieux.

Fatigue, stress, monotonie, perte de motivation, et aussi et surtout perte de sens. Les gens sont de plus en plus nombreux à ressentir leur emploi comme une contrainte. L’envie de s’épanouir dans sa vie professionnelle se fait alors de plus en plus prégnant.

Les gens ont besoin de reprendre les rênes de leur vie en main, de ne plus suivre les conventions passées, mais de devenir acteur de leur vie. Pour cela ils ressentent le besoin de se lancer à nouveau dans un projet professionnel cette fois davantage porteur de sens.

La reconversion professionnelle est une opportunité pour chaque personne de réfléchir sur soi, sur ce qu’on aime au plus profond de soi, sur ce qui nous fait vibrer, sur ce qu’on sait faire, et sur ce qu’on voudrait encore découvrir. Il ne s’agit plus de gagner sa vie par sécurité financière, mais bien de l’enrichir humainement.

Se reconvertir : faire connaissance avec soi

Se reconvertir peut avoir un effet galvanisant, ennivrant, suscitant une envie soudaine de parvenir à son objectif le plus vite possible. Pour autant, il est fortement déconseillé de se précipiter à la hâte. Ce passage doit en effet être un temps de réflexion constructif pour son avenir, pour soi. Brûler les étapes serait prendre le risque de ne pas s’être assez écouté soi-même et de ne pas prendre assez le temps de se renseigner sur l’emploi et/ou le secteur d’activité qu’on vise.

La première étape de la reconversion est telle une parenthèse précieuse, un temps pour soi dans lequel la personne va pouvoir repartir à la découverte d’elle-même, réfléchir et se questionner pour faire remonter ses désirs, ses aspirations, etc…

La connaissance de soi implique en effet un vrai travail d’introspection. Il s’agira alors de reprendre toutes ses expériences passées, qu’elles soient professionnelles, privées, associatives, sportives. Pour chacune de ces expériences, la personne prendra le temps de ressortir et noter à la fois ce qu’elle a aimé, ce qui la motivait, ce qu’elle savait faire, mais aussi de relever les points négatifs.

Ce travail d’introspection est également l’opportunité de mettre en avant ses idéaux, ses valeurs qui nous tiennent à cœur.

Cela ne se fait pas en quelques heures. Ce travail demande du temps et surtout de l’honnêteté envers soi-même.

Passé cette étape, où tous les éléments utiles sont ressortis, vient alors le temps de réfléchir à un, voire plusieurs, métiers pouvant entrer en corrélation avec qui vous êtes et ce à quoi vous aspirez. Cette étape doit être définie comme une véritable enquête sur différents métiers possibles, par des livres, des reportages, des stages, des échanges avec les professionnels exerçant ces activités.

La déception peut être possible, voire parfois inévitable. On se fait une idée sur une profession qui en fait ne correspond pas à la réalité. C’est pourquoi il est important de prendre le temps de se renseigner concrètement sur différents métiers, pour ne pas prendre un mauvais chemin.

Pour autant, ces déceptions ne seront pas à prendre pour des échecs. Bien au contraire.

Ces différentes découvertes feront émerger petit à petit des idées nouvelles pour les uns, ouvrant la voie de nouveaux possibles ; ou au contraire, permettront d’affiner le projet des autres.

Cette période de réflexion est une étape enrichissante pour la personne souhaitant se reconvertir professionnellement. Elle constitue une phase de développement, d’apprentissage, d’expérimentation diverses, de découverte de soi…

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *