MJD'Home

Immobilier, Bricolage, Maison

Comment bien poser son treillage ?

Comment bien poser son treillage ?

Avoir un mur végétalisé offre de très grands avantages pour la maison. Cependant, toutes les plantes n’arrivent pas à s’accrocher à la maçonnerie. Il faut donc un treillage pour obtenir le résultat escompté, mais pour cela, il est important de savoir le poser. Cela se fait en fonction de l’usage que vous voulez en faire.

La pose d’un treillage décoratif

Il est important de savoir que ce dispositif peut jouer plusieurs rôles dans votre demeure. Ainsi, celui que vous lui octroyez définira la manière dont vous allez l’installer. Toutes les astuces pour y arriver sont disponibles sur treillages.com.

Pour poser un treillage décoratif, il n’est pas nécessaire d’utiliser trop de matériels. Il vous faut juste avoir des pitons en L. Par ailleurs, le choix de cet instrument se fait en fonction du matériau utilisé pour la fabrication de votre article.

En effet, pour ce type de treillage, il est préférable d’opter pour une suspension plutôt qu’une fixation. La première solution vous permettra de descendre votre matériel pour le nettoyer ou le repeindre en cas de besoin. Pour cela, choisissez l’emplacement idéal pour le recevoir et fixez-y les pitons.

Pour commencer, marquez au crayon les parties qui recevront les pitons. Prenez ensuite la mesure de l’espace qui les sépare et rapportez-la sur le mur. Identifiez les endroits et percez-y des trous dans lesquels vous enfoncerez des chevilles. Après cela, il vous faudra juste visser les pitons sur le treillage et les crochets à l’emplacement choisi. Vous pouvez maintenant poser votre objet décoratif et l’enlever quand vous voudrez.

Ce mode d’installation ne sera pas adapté si vous voulez utiliser votre treillage pour y développer les plantes grimpantes.

La pose d’un treillage végétatif

Pour cette installation, vous aurez besoin de certains outils de bricolages. Une perceuse, un tournevis, un crayon et quelques chevilles feront l’affaire. Les vis et les cales seront fournies avec le dispositif.

Pour commencer, choisissez un endroit et placez-y le treillage en laissant une main libre pour tracer. Faites-vous aider pour le maintenir en bonne position s’il est trop lourd. Utilisez un niveau et un crayon pour marquer les emplacements des vis. Avec votre perceuse, faites des trous sur le mur en utilisant un foret adapté à la nature de ce dernier. À l’aide de votre marteau, enfoncez les chevilles dans les trous que vous avez percés. Celles-ci peuvent être en métal ou en plastique en fonction de la nature de votre mur et de la lourdeur du treillage.

Faites-vous aider par une personne pour maintenir le treillage au niveau de chaque emplacement. Ensuite, placez les vis en intercalant sur elles les cales livrées avec le dispositif et disposez-les de manière à obtenir un espace pour laisser passer l’air entre le mur et votre installation. Cette lame d’air permettra aux plantes de se développer convenablement à travers les mails. Vous pouvez finalement visser le treuillage solidement avec votre tournevis et les vis adaptées. Cependant, si la fixation n’est pas bien réalisée, les lianes peuvent se soulever ou déplacer votre matériel lors de leur développement.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *