MJD'Home

Immobilier, Bricolage, Maison

Fenêtre hybride : comment la choisir ?

Fenêtre hybride : comment la choisir ?

Que ce soit dans le cadre d’un projet de construction ou de rénovation, le choix du type de fenêtre finit par s’imposer. Cela tient lieu du fait que sans cet accessoire, votre demeure ne pourra être ni aérée, ni protégée du froid ni suffisamment isolée sur le plan acoustique.

Sur le marché, il existe une vaste sélection de types de fenêtre de laquelle se démarque la fenêtre hybride. Si vous en avez entendu parler et que vous souhaitez en acquérir, cet article vous aidera à opérer le meilleur choix pour votre future demeure.

Que comprendre par fenêtre hybride ?

Avant l’avènement des fenêtres dites hybrides, les matériaux de fabrication des fenêtres étaient exclusifs les uns des autres. Ainsi, les fenêtres étaient soit en bois, soit en aluminium, soit en PVC. Les choix des utilisateurs étaient fonction de paramètres tels que l’esthétique, l’acoustique, la facilité d’entretien et bien d’autres.

Par la suite, l’évolution technologique et les limites de certains matériaux ont conduit à explorer l’hybridation. Les fenêtres hydriques ne sont donc que des fenêtres construites avec deux matériaux. La combinaison la plus en vogue, est celle Aluminium/PVC. Mais il faut dire que les combinaisons sont nombreuses.

Comment choisir la bonne fenêtre hybride ?

Choisir sa fenêtre hybride, revient à déterminer sa composition, donc les matériaux de fabrication. Or, comme évoqué plus haut, les combinaisons possibles sont nombreuses et les matériaux comportent tous des avantages, mais également des limites. Pour le bon choix, il faut tabler sur les besoins ressentis en évaluant les différents matériaux.

Le bois

Ce fut, longtemps, le principal matériau de fabrication des fenêtres et des portes. Le bois offre l’avantage de l’esthétique. Les fenêtres fabriquées avec du bois offrent un rendu naturel et authentique. De plus, le bois est un bon isolant acoustique et est très résistant aux effractions. Malheureusement, il est vulnérable face aux insectes, à la moisissure lorsqu’il est mal entretenu.

Le PVC

Il s’agit de la matière synthétique la plus en vogue actuellement. Pour cause, elle est très moderne, offre une bonne isolation acoustique et thermique. Elle offre un rapport qualité prix assez avantageux. De plus, cette matière requiert peu d’entretien. Cependant, elle est peu résistante face aux effractions.

L’aluminium

Cette matière est également très usitée dans le mixage en raison de sa résistance aux variations climatiques. Elle offre un rendu moderne et est disponible en nombreuses couleurs. Sur le plan de l’isolation, elle est moins efficace que le PVC. En outre, cette matière est un peu plus chère.

Une fois, les points forts et faiblesses de chacune des matières connues, il faut juste se tourner vers l’association la plus avantageuse. Dans la combinaison Aluminium/PVC, la tendance est de monter un cadre extérieur en aluminium et un cadre intérieur en PVC, en raison de la bonne isolation thermique du PVC. De même, l’inverse est possible.

Pour les amoureux du bois, des combinaisons bois/PVC ou bois/aluminium sont tout aussi possibles. Le tout est d’évaluer le rapport qualité prix ainsi que le rendu désiré.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *